Qi gong

Qi gong, un équilibre entre corps et esprit

Le qi gong (terme moderne signifiant maîtrise du souffle vital, anciennement connu sous le nom de yang sheng, le nourrissement du principe vital) est une pratique de santé ancestrale originaire de Chine. Elle vise à harmoniser corps et esprit grâce à des mouvements souples et à une respiration consciente. Cet art énergétique inclut aussi des techniques de méditation et est en lien avec la médecine traditionnelle chinoise.

Baduanjin ou les huit pièces de brocart

Cet exercice composé de huit postures aurait été mis au point sous la dynastie Song (960-1279). Il est prisé par des millions de Chinois, car il permet de préserver efficacement la santé. On dit qu'il servait à fortifier le corps des méditants du monastère de Shaolin. Ces huit postures portent des noms évocateurs :

  1. soutenir le ciel avec les mains pour réguler le triple foyer ;
  2. bander l'arc à gauche et à droite comme pour viser un aigle ;
  3. soulever d'un côté pour réguler la rate et l'estomac ;
  4. regarder derrière afin de prévenir les cinq fatigues et les sept blessures ;
  5. tourner la tête et secouer la queue pour chasser le feu du cœur ;
  6. soulever les talons sept fois pour faire disparaitre les cents maladies ;
  7. serrer les poings avec les yeux en colère afin d'accroître la force ;
  8. agripper les pieds avec les mains pour renforcer les reins.

Dans sa version moderne, les positions des sixième et huitième mouvements sont échangées dans la liste. La plupart des mouvements doivent être répétés trois fois (à l’exception des quatrième et sixième mouvements), soit une durée totale pour la série d’une vingtaine de minutes.

Qi gong des huit pièces de brocart (baduanjin)
Posture tirée du baduanjin ou huit pièces de brocart sous la supervision de Me Shi Yongxin (释永欣)