Qi gong

Qi gong, un équilibre entre corps et esprit

Le qi gong (terme moderne signifiant maîtrise du souffle vital, anciennement connu sous le nom de yang sheng, le nourrissement du principe vital) est une pratique de santé ancestrale originaire de Chine. Elle vise à harmoniser corps et esprit grâce à des mouvements souples et à une respiration consciente. Cet art énergétique inclut aussi des techniques de méditation et est en lien avec la médecine traditionnelle chinoise.

Le qi gong et ses bienfaits

Le qi gong vise à faire circuler le souffle vital à l’intérieur du corps, en harmonie avec la respiration et l’esprit. Ses principaux bienfaits concernent :

  • la souplesse, l'équilibre, la coordination ;
  • la régulation émotionnelle (colère, peur, angoisse, tristesse, etc.) ;
  • la qualité de vie et le bien-être psychologique.

Nos méthodes

Daoyin Yangsheng Gong

Le Daoyin Yangsheng Gong est un qi gong de prévention pour la santé. Il est fondé sur les théories de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) en combinant les principes du daoyin (conduite de l’énergie par le mouvement), et du yangsheng (méthode chinoise millénaire d'entretien du principe vital). Cette méthode est enseignée aux futurs médecins dans les universités de médecine traditionnelle chinoise et diffusée dans plus de cinquante pays dans le monde.

Daoyin yangsheng gong shi er fa

C'est une méthode qui va permettre non seulement d’assouplir le bassin et renforcer les jambes mais aussi de travailler les partie distales (poignets, chevilles, doigts et orteils). Selon la MTC, aux alentours des poignets et des chevilles sont répartis les points yuan-source des trois méridiens yin et des trois méridiens yang de la main et ceux des trois méridiens yin et des trois méridiens yang du pied. Les points yuan-source sont des points d’acupuncture qui permettent de réguler l'énergie originelle des organes-entrailles. Toute pathologie d'un organe interne se reflète le plus souvent sur le point yuan-source de son méridien.

daoyin yangsheng gong shi er fa

Qi gong de santé

Ba duan jin ou les huit pièces de brocart

 

Cet exercice, composé de huit postures, aurait été mis au point sous la dynastie Song (960-1279). Il est prisé par des millions de Chinois, car il permet de travailler en profondeur les méridiens et de relaxer l’ensemble du corps et préserver efficacement la santé.

 

Pour avoir un aperçu de cette méthode, vous pouvez regarder cette vidéo.


Yi jin jing ou le traité de transformation des tendons et des muscles

Selon la légende, le Yi jin jing aurait été transmis par Dharma, moine indien arrivé en 526 au monastère de Shaolin. Cette méthode a connu de nombreuses variantes.

Le Yi jin Jing doit être pratiqué avec un esprit relâché et calme. Les mouvements doivent alterner souplesse et force sans exagération, car une force excessive peut causer des mouvements raides et maladroits, voire affecter la respiration et l’esprit. En revanche, une souplesse excessive entraîne la mollesse et des effets négatifs. Les mouvements s’enchaînent en continu et mettent l’accent sur l’allongement des tendons et la souplesse du corps.

yi jin jing traité de transformation des tendons et des muscles

Wu qin xi ou le jeu des cinq animaux

Le qi gong des cinq animaux est une méthode très ancienne. La création de cette méthode est mentionnée dans un livre écrit par Chen Shou (265-316).

Ses principes fondamentaux reposent sur l'imitation des mouvements de cinq animaux (le tigre, le singe, le cerf, l’ours, la grue) en combinant les exercices physiques et mentaux. Elle a pour objectif de renforcer les muscles, les os, d’activer la circulation du qi et du sang, de prévenir et guérir des maladies.

Les mouvements physiques sont conçus pour exprimer le courage et la force du tigre, la sérénité et le calme du cerf, la stabilité et la solidité de l’ours, la souplesse et l’habilité du singe ainsi que l’adresse et la sveltesse de l’oiseau. Les mouvements physiques sont toujours intégrés dans les exercices internes qui stimulent l’activité mentale.

wu qin xi jeu des cinq animaux